Chef de pub régie

Le «chef de pub» assure la vente d’espaces publicitaires pour le compte de supports médias.

Il peut travailler, soit dans la régie intégrée d’un média, soit au sein d’une régie indépendante qui vend de l’espace pour plusieurs supports (TV, radio, presse, affichage, Internet). Sa mission consiste à prospecter des annonceurs, à élaborer des argumentaires commerciaux, et enfin à négocier les tarifs publicitaires.
Les compétences appréciées : de solides connaissances marketing avant tout, afin de valoriser le positionnement éditorial des supports. Un bon relationnel est également indispensable dans ce métier de contacts et de terrain. Les vendeurs d’espaces sont très prisés depuis la multiplication des chaînes thématiques et le développement des régies Internet. En conséquence, les salaires sont à la hausse.
En général, après quelques années à ce poste, le chef de publicité poursuit sa carrière en évoluant vers des responsabilités de directeur commercial ou de clientèle. Parmi les principales exigences, il faut absolument posséder des qualités de manager et un carnet d’adresses bien fourni.

“La pub, c’est le nerf de la guerre pour la presse et les médias”

Elise Ménager . CB News

"Le métier n’est pas très connu, mais pourtant on y recrute beaucoup”explique d’emblée Elise. Depuis 1 an et demi, elle est chef de publicité pour CB News, un magazine dédié au Marketing et au Business. Son rôle : vendre aux annonceurs les espaces publicitaires du site et du magazine. “L’enjeu est considérable : la pub, c’est le nerf de la guerre pour la presse et les médias. C’est au minima 60% de leurs revenus et jusqu’à 100% pour les gratuits.” Elise, elle, est spécialisée sur les annonceurs B to B dans les secteurs du luxe, du design, du cinéma...

Tous les jours, elle s’informe du marché, des tendances pour anticiper la demande des clients. “Récemment, j’ai été informée qu’une agence venait d’être côtée en bourse. Je suis allée les voir pour les convaincre que ce serait bon pour eux de communiquer sur le sujet.” Si le travail est commercial, il est bien plus que cela avec une véritable valeur ajoutée. “J’ai un vrai rôle de conseil sur la stratégie Marketing et Com. Je dois concevoir les campagnes publicitaires (média-planning) ou proposer des offres ponctuelles pertinentes.” Si le challenge et le stress sont quotidiens car il s’agit de remplir des pages, le métier demande une forte capacité à créer de la relation et de la confiance.

L'école de la communication et des médias